Filtre

Pays

Aucun choix disponible pour ce groupe

Couleur

Aucun choix disponible pour ce groupe

Type de Bière

Aucun choix disponible pour ce groupe

Brasserie

Aucun choix disponible pour ce groupe

Degré

Aucun choix disponible pour ce groupe

Volume CL

Aucun choix disponible pour ce groupe

Bio

Aucun choix disponible pour ce groupe

Maroc :

La consommation moyenne de bière au Maroc est de 2.5 litres par personne et par an. Le Maroc produit 97% de la bière consommée localement. Le groupe des Brasseries du Maroc est le leader et détient 90% du marché.

Marché de la bière au Maroc 

Le marché de la bière au Maroc ne cesse de reculer. Alors qu'en 2009, il s'écoulait 100 millions de litre...

La consommation moyenne de bière au Maroc est de 2.5 litres par personne et par an. Le Maroc produit 97% de la bière consommée localement. Le groupe des Brasseries du Maroc est le leader et détient 90% du marché.

Marché de la bière au Maroc 

Le marché de la bière au Maroc ne cesse de reculer. Alors qu'en 2009, il s'écoulait 100 millions de litres de bières, il ne représente plus que 80 millions en 2013. En 2015, le Maroc a importé plus de 7800 tonnes de bière, de vin et autres boissons alcoolisées. 90% des bières importées au Maroc sont des canettes.

Le Groupe des Brasseries du Maroc est resté l'acteur dominant dans le secteur brassicole au Maroc en 2015 avec 90% de parts de marché en volume. La société a le réseau de distribution le plus fort et un portefeuille de marques qui comprend la majorité des marques clés du pays, y compris La Flag et Heineken, qui est produite localement sous licence.

Consommation de bière au Maroc 

La moyenne de la consommation de bière au Maroc s'établie à 2.4 litres. C'est une consommation modérée si on la compare à celle des autres pays du Maghreb, les Algériens en consomment près de 4 litres et les Tuniusiens 10 litre par an.

Les Marocains consomment quelques 130 millions de boissons alcoolisées par an, dont 90 millions de litres de bières hors mois du Ramadan. En volume, la bière a représenté 44% de la consommation d'alcool en 2013 contre 36% pour le vin.

En 2014, les Marocains ont consommé plus de 780 000 hectolitres de bière, dont 30 000 provenant de l'importation.

La bière, la préférée des Marocains ?

La bière est l'alcool star au Maroc, tel est le constat fait par l'Organisation Mondiale de la Santé ( OMS ) relayée par Telquel. En effet, d'après un récent rapport de l'entité, la bière devance les différents alcools et liqueurs chez les Marocains.

Favori des Marocains, cet alcool constitue 46% du volume consommé, tandis que le vin le suit avec un volume de 40%. À contrario, les alcools jugés forts et les liqueurs occupent, quant à eux, la dernière marche avec un volume de 17% et les autres boissons se retrouvent en queue de peleton avec à peine 1%. Dans ce même document, l'OMS souligne que la consommation d'alcool dans le royaume a baissé de 1.8 litre par individu en 2010 à 1.1 litre en 2016 chez les hommes. Chez la gent féminine, la consommation est passée de 0.2 litre en 2010 à 0.1 litre en 2016.

L'alcool, facteur de risques pour la santé 

" Le rapport de la situation mondiale de l'OMS sur l'alcool et la santé ( Global Status Report on Alcohol and Health 2018 ) dresse un panorama complet de la consommation d'alcool et de la charge de morbidité attribuable à l'alcool dans le monde. Il représente également les mesures prises par les pays pour réduire cette charge ", pointe les auteurs.

En effet, concerant les conséquences,, l'organisation onusienne écrit dans cette étude que l'abus d'alcool a causé en 2016 plus de 3 000 000 de décès dans le monde, soit un décès sur vingt. En précisant que dans plus de trois quarts des cas ce sont des hommmes. Dans le même sens, l'abus d'alcool symbolise plus de 5% de la charge de morbidité au niveau mondial.

" Beaucoup trop de personnes, ainsi que les membres de leur famille et de leur entourage subissent les conséquences de l'abus d'alcool, qui est à l'origine d'actes de violence, de traumatismes, de problèmes de santé mentales et de maladies telles que les cancers et les accidents vasculaires cérébraux ", souligne Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'OMS. Et de conduire : " Il est temps d'agir plus fermement pour contrer cette grave menace pour le développement de sociétés saines".

Détails

Maroc :Il n'y a aucun produit dans cette catégorie.