Filtre

Pays

Aucun choix disponible pour ce groupe

Couleur

Aucun choix disponible pour ce groupe

Type de Bière

Aucun choix disponible pour ce groupe

Brasserie

Aucun choix disponible pour ce groupe

Degré

Aucun choix disponible pour ce groupe

Volume CL

Aucun choix disponible pour ce groupe

Bio

Aucun choix disponible pour ce groupe

Corée du Sud :

La bière a été introduite en Corée au début du 20ème siècle : la première brasserie a été ouverte à Séoul en 1908. Hite et Oriental Brewery (OB), les deux grandes brasseries coréennes remontent à 1920, la troisième, Jinro Coors Brewery, a été fondée en 1990.

Brève histoire de la bière en Corée du Sud 

La bière est une boisson très courante en Co...

La bière a été introduite en Corée au début du 20ème siècle : la première brasserie a été ouverte à Séoul en 1908. Hite et Oriental Brewery (OB), les deux grandes brasseries coréennes remontent à 1920, la troisième, Jinro Coors Brewery, a été fondée en 1990.

Brève histoire de la bière en Corée du Sud 

La bière est une boisson très courante en Corée, même si elle est en concurrence avec le plus populaire Soju, un distillé de riz qui, selon l'Organisation Mondiale de la Santé, semble être la boisson la plus vendue dans le monde. Le marché de la bière coréenne est actuellement dominé par deux grandes entreprises, Hite-Jinro et OB, qui sont proposées sur le marché local avec des marques différentes. La plupart des restaurants et des bars ont une seulement une de ces bière à la pression car elles sont largement considérées comme similaires dans le goût et le prix et sont pour la plupart fabriquées avec du malt de riz. Seulement deux sont produites avec du malt d'orge : la Max (hite) et la OB Golden Lager (OB). Les bières étrangères sont disponibles, mais sont généralement coûteuses.

En 2011 la loi sur la production d'hectolitre de bière a changée en faveur des petits producteurs qui jusque-là ,n'avaient pas le droit de mettre sur le marché de leurs produits : voilà alors que récement, certaines micro-brasseries ont fait leur apparition et le phénomène des micro-brasseries montre des signes importants de croissance non seulement dans le vaste domaine de Séoul, mais tout au long de la péninsule coréenne. Pour le moment, l'une des plus connue, la Brasserie Artisanale est Craftworks Taphouse et Bistro, qui a son siège à Séoul, dans une zone très proche d'une base militaire Américaine : un lieu stratégique pour la présence d'étrangers qui aiment les bières artisanales. Il s'agit de la première micor-brasserie réalisée par deux amis canadiens qui ont saisi l'occasion dès que la loi a changée et, à ce jour, non seulement ils produisent de la bière, mais, à Séoul, ils ont 3 locaux bien établis avec pub et restaurants attenant.

Une autre, entièrement géré par les coréens, c'est la 7BRAU qui bénéficie d'un nombre d'adeptes ainsi que d'un pub à Séoul très populaire et fréquenté jusqu'à tard dans la nuit. Peut-être peu de gens savent qu'en Corée la bière est une boisson très appréciée par les femmes, même jeunes, qui aiment passer la soirée bavardant avec les amis et buvant des bières blondes, ales, IPA lagers..

L'alcool en Corée : Respect et traditions

Que ce soit entre amis, avec la famille ou encore entre collègue de bureau, l'alcool est propice à créer un moment qui se veut convivial, rapprochant les individus, désinhibant les esprits permettant aux plus timides de s'exprimer. Sadonner à des jeux d'alcool est très répandu et amusant. Quand on sait la quantité de travail qu'abat le peuple Coréen, quoi de plus normal que de vouloir se détendre et passer un bon moment, après une journée de dur labeur.

Mais qu'en est il réellement ? Les codes hiérarchiques étant présents dans toutes les strates de la société Coréenne, la consommation d'alcool n'échappe bien évidement pas à la règle. En Corée du sud, et particulièrement lors de soirées entre collègues, il faut respecter les supérieurs et les plus âgés. Dans ce cadre, il est de bon ton d'attendre que lesdits supérieurs commencent à boire avant d'entamer son verre ( au passage, le soju se boit d'une traite, cul sec). Il est mal venu de se servir soi-même, on tend son verre avec les deux mains pour se faire remplir et il est normal de servir la personne en retour. Lorsque l'on boit il est courant de cacher son verre et sa bouche avec la main ou de tourner la tête. Et, un point très important à prendre en compte : il est mal poli de refuser un verre que l'on vous donne. Je te sers, tu bois, tu me sers en retour, je bois, je te sers en retour.. vous voyez l'idée. Mais alors, n'est ce pas là quelque peu paradoxal ? Boire pour échapper à une préssion sociale énorme, dans un contexte qui en ajoute lui même une de plus. Et ce phénomène ne semble pas dater d'hier.

Détails

Corée du Sud : Il n'y a aucun produit dans cette catégorie.