nb

Catégories de niveau 1

Blonde :

La fermentation, le degré de cuisson de l'orge et la couleur sont des critères qui font que le goût d'une bière varie. Une robe ambrée et lumineuse, une légère amertume dans son goût, voilà ce qui caractérise une bière blonde. Cette boisson peut dégager des arômes de réglisse, de céréales, d'herbes ou de notes florales

L'incontournable : La bièr...

La fermentation, le degré de cuisson de l'orge et la couleur sont des critères qui font que le goût d'une bière varie. Une robe ambrée et lumineuse, une légère amertume dans son goût, voilà ce qui caractérise une bière blonde. Cette boisson peut dégager des arômes de réglisse, de céréales, d'herbes ou de notes florales

L'incontournable : La bière blonde 

La bière blonde la plus populaire et tendance est de fermentation basse. Son amertume parfois enrichie d'une pointe herbacé laisse émerger des notes gustatives florales et fruitées. La bière blonde de fermentation haute est plus alcoolisée avec une robe d'une couleur plus soutenu avec des arômes de fruits murs et d'agrumes, de miel et d'épice.

D'une couleur tirant sur le blond très clair, légère, délicate, marquée par une amertume très fine, c'est la bière de soif par excellence, plus appréciée pour ses qualités désaltérantes que pour ses caractéristiques aromatiques ou gustatives. Ce sont les bières emblématiques des grandes marques, qu'on trouve le plus couramment servies en demi-pression et proposées dans les rayons de la grande distribution.

La fabrication d'une bière blonde:

Dans le processus de fabrication le plus simple de ce type de bière, le brasseur se procure d'abord du malt d'orge. Le malt est le germe de l'orge séché et réduit en poudre afin d'en retirer l'amidon. Il y a ensuite l'étape de la conversion de l'amidon obtenue en sucres simples et l'ajout du saccharomyces, une levure qui transforme le glucose en liquide alcoolisé. Dans l'étaque finale, le brasseur peut laisser le liquide au repos pour le mûrir, ou le filtrer avant la fermentation en bouteille dans les salles climatisées. A noter que le malt utilisé dans la bière blonde est légèrement grillé. Ce léger degré d'exposition au feu confère le goût fruité et léger spécifique à ce type de boisson. Tandis que la fermentation lors de la transformation du sucre en alcool et gaz carbonique favorise la formation d'une mousse onctueuse et de fines bulles. Les brasseurs fermentent souvent à basse temprérature le liquide ( les lagers peu alcoolisés ). Mais on en trouve aussi de nombreuses gammes de boissons rafraîchissantes blondes avec un taux d'alcool plus élévé et unu goût prononcé de fruits mûrs ou d'épices. Ces derniers ont subi une fermentation haute. Le degré d'alcool dépend du pourcentage du malt dans la composition. Selon la méthode du brasseur, la bière obtenue peut rester quelques mois dans la brasserie avant la commercialisation. Retrouvez notre sélection de cette bière populaire sur notre plateforme comme nos produits Kekette blonde, Petrus blonde ..

Les bières blondes spéciales : 

Dans l'esprit des précédentes, d'un blond plus soutenu, ces bières affichent un degré supérieur à 5,5° et son globalement plus riches et plus intenses. Les brasseurs jouent sur les différentes variétés de houblon pour conférer à ces bières un caractère plus marqué.

Mais attention à l'idée selon laquelle plus la bière est foncée, plus elle est forte ! La couleur de la bière est apportée par le malt (orge germé, séché puis plus ou moins grillé), et donne des indications sur le type d'arômes que l'on peut y trouver, mais cela n'a aucun effet sur le degré d'alcool ou l'amertume, due à la présence du houblon. Il est donc utile de se référer à la classification selon le type de fermentation :

Fermentation basse : Elle fait appel à des levures qui travaillent à basse température et se déposent au fond de la cuve. Les bières obtenues sont de type lager, des bières légères, fleuries, finement amères et peu alcoolisées, parmi lesquelles on trouve entre autre les pils ou pilsner, du nom de la ville tchèque de Pilsen. Ces sont les bières les plus consommées au monde.

Fermentation haute : Elle nécessite des levures actives à temprérature élevée qui remontent en surface en fin de fermentation. Elle donne des bières de type ale, blondes à ambrées, plutôt riches et fortes en alcool, dont l'archétype est l'indian pale ale ( IPA), une bière d'origine anglaise, riche en houblon, et très prisée actuellement du fait du retour en force de l'amertume. On peut citer également les stouts, de couleur sombre, parfois très noires, et les bières blanches non filtrées et d'aspect laiteux auquel elles doivent leur nom.

De nombreuses bières dites spéciales sont issues de fermentation haute. Quelques brasseries artisanales du Nord élaborent encore selon cette méthode des bières dites de garde, qui subissent une seconde fermentation en bouteille. On peut également citer les bières trappistes brassées sous le contrôle de monastères historiquement rattachés à l'abbaye de la Grande Trappe, en Normandie ; les bières d'abbaye, brassées par des moines d'ordres religieux autres que trappiste mais produites essntiellement aujourd'hui de façon industrielle, et enfin les bières de saison comme la bière de Noël ou la bière de mars.

Fermentation spontanée : à partir d'un moût de bière laissé à l'air libre et ensemencé de façon naturelle, on élabore des bières de type lambic, gueuze ou faro. Les lambics sont souvent aromatisées aux fruits, la plus connues étant la Kriek, à base de cerises. Le gueuze est une bière puissante obtenue par assemblage de jeunes et vieilles lambics, tandis que la faro est une lambic fraîchement brassée à laquelle on rajoute mélasse et sucre de candi brun.

Détails

Blonde : Il y a 265 produits.

par page
Résultats 1 - 100 sur 265.
Résultats 1 - 100 sur 265.