nb

Catégories de niveau 1

Aromatisée :

Des supermarchés aux bars, les bières aromatisées plaisent et représentent aujourd'hui 10 à 12% du marché de la bière en volume, soit 18 à 20 % en valeur.

Pour constituer la bière aromatisée, l'objectif est de tout simplement rajouter des ingrédients sous forme d'arômes. De manière général, les éléments ajoutés ne sont pas de véritables jus ou f...

Des supermarchés aux bars, les bières aromatisées plaisent et représentent aujourd'hui 10 à 12% du marché de la bière en volume, soit 18 à 20 % en valeur.

Pour constituer la bière aromatisée, l'objectif est de tout simplement rajouter des ingrédients sous forme d'arômes. De manière général, les éléments ajoutés ne sont pas de véritables jus ou fruits, mais correspondent plutôt à des arômes fabriqués, même si quelques exeptions existent pour certaines bières. Certains prétendent que la bière aromatisée est surtout dédiée aux personnes n'aimant pas la bière pure ou n'étant pas amateurs de bières. Mais, en faite, la bière aromatisée en séduit beaucoup. C'est vrai, le petit goût en plus permet de rajouter une touche d'originalité et d'audace. Mais alors, qu'entend-on vraiment par " bière aromatisée"? Celle-ci peut-être aromatisée soit avec d'autres alcools, des fruits, des épices, des plantes.. 

Un peu d'histoire : 

François Loos, président de l'Association des brasseurs de France, rappel que ces bières " remontent au Moyen-Âge, où les différents houblons étaient déjà une forme d'aromatisation sans rappeler des bières au gruyt ( mélange d'épices et d'herbes ). Au cour des siècles, les arômes se sont diversifiés, bière mélangée à la limonade ( panaché ), bière aux fruits ( fruit beer ), bières à la tequila ou à la vodka..

Les bières au goût fruité :

Kriek à la cerise, Leffe Ruby, Kaastel Rouge, Liefmans Fruitesse et autres grands classiques de nos terrasses sont petit à petit remplacés par de nombreuses nouveautés qui apparaissent sur le marché…

Le résultat d'une étude menée par l'organisme IRI son sans équivoque, en grande distribution, les ventes de bières aromatisées ( aux fruits) ont cru de 22% en 2014. Devant ce phénomène, les grands brasseurs ont amené une diversification et répondent à une demande réelle des consommateurs en aromatisant leurs produits :  Heineken fait la promotion de son Edelweiss aux fruits des bois ou aux agrumes, Kronenbourg a lancé 1664 rosée et K (citron ou fruits rouges) mais aussi AB inBev avec son Hoegaarden rosée. Les Français aiment de moins en moins l'amertume et sont friands de saveurs sucrées selon Philippe Collinet, porte-parole de Kronenbourg.

De plus en plus de petites brasseries se sont mises aux bières aromatisées à l'instar de la brasserie du Mont-Blanc ( Violette, Genépi) ou encore, dans l'Ouest, les brasseries Britt avec le Rosée aux fraises de Plougastel et Lancelot Bonnets Rouges aux baies de sureau.

Les bières aromatisées à  l'alcool : 

Dans le même esprit que l'indétrônable Desperados, d'autres bières aromatisées à la tequila, au rhum et à la vodka ont vu le jours. Skoll une bière aromatisée à la vodka et aux agrumes, Cubanisto au rhum et aux agrumes, mais aussi Desperados dans une nouvelle version " Desperados Verde". De manière générale et même si les puristes du houblons feront la grimace, les arômes séduisent un public plus large, que le goût de la bière pouvait auparavant rebuter.  De quoi redonner du goût à un marché qui, depuis trente ans, accuse uune baisse de plus de 20% en volume.

Détails

Aromatisée : Il y a 11 produits.

Résultats 1 - 11 sur 11.
Résultats 1 - 11 sur 11.